imgAccueil

Une formation pluridisciplinaire à Montpellier, centrée sur les dynamiques, pratiques et politiques de développement dans les pays du Sud

Développer les territoires

L’originalité de ce Master tient à l’approche territorialisée du développement placée au cœur d’un socle d’enseignements et de transferts de compétences associant plusieurs disciplines de sciences sociales. La question du développement dans les pays du Sud est étudiée en milieu rural ou urbain, et de plus en plus dans l’interaction villes-campagnes, mais aussi dans une perspective de croisement et de comparaisons avec des processus à l’œuvre dans les pays du Nord (Aire méditerranéenne, Europe centrale et orientale, les Amériques, etc.).

Des sciences sociales pour le développement

Le Master EDEV propose un seul parcours indifférencié (professionnel et recherche), au niveau du master 2, Les profils de formation des étudiants attendus concernent majoritairement des filières Master 1 géographie, aménagement et urbanisme, sociologie, économie ou science politique. Le master est aussi ouvert à des étudiants provenant de filières ingénieurs (agronomie, transport, etc.) intéressés par la coopération et la recherche sur le développement.

Le master est porté par l’UMR ART-Dev « Acteurs, Ressources et Territoires dans le Développement » (UM3, CNRS, CIRAD, UM et U. de Perpignan). Il associe plusieurs autres unités du site montpelliérain : UMR Innovation « Innovation et développement dans l’agriculture et l’alimentation » (INRA, CIRAD, Supagro), UMR Tetis « Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale » (CIRAD, AgroParistech, IRSTEA), UMR GRED « Gouvernance, Risque, Environnement, Développement (UM3 et IRD). Il mobilise des enseignants-chercheurs et chercheurs de différentes disciplines (géographes, sociologues, économistes, politistes). 

Des professionnels du développement interviennent dans le Master : ils viennent d’organisations nationales ou internationales du développement (Agence Française pour le Développement, Banque Mondiale, FAO, etc.), d’ONG, de bureaux d'études privés, de la coopération décentralisée des collectivités territoriales.

Des apprentissages pratiques en situation

Le master propose chaque année, au cours du premier semestre, un atelier professionnel collectif répondant à une demande portée par un acteur de la coopération et qui fait l’objet d’un travail de terrain en groupe (étude et restitution des résultats de l’étude). Sénégal (2016), Maroc (2017 et 2018)

Faire ses études à Montpellier

Ce Master de l'université Paul Valéry Montpellier 3 bénéficie d'une forte implication de chercheurs du CIRAD et de plusieurs unités de recherche. Montpellier est un pôle d'excellence mondial dans le domaine de la recherche et de la formation supérieure sur les questions d'agriculture, d'environnement et de développement (voir les partenaires du Master)


Actualités

Cookies de suivi acceptés